"Ambulanciers" profession dérèglementée ?

Écrit par claude DELESSE

Visite du président au ministère

Vous n’êtes pas sans ignorer que le ministère des finances a placé les ambulanciers privés dans la liste des 37 professions règlementées pour laquelle elle étudie l’ouverture à la concurrence.

Cette décision est suivie de près par notre fédération.

A ce titre Bernard PELLETIER sera reçu Jeudi 9 octobre à 10h30 au ministère des finances,  afin d’évoquer avec les collaborateurs du ministre Emanuel MACRON les conséquences d’une telle décision.

Il apparaît que le ministre voudrait ouvrir le transport de malade assis à d’autres acteurs que le VSL. Le président PELLETIER tentera de convaincre ses interlocuteurs du risque que courre l’assurance maladie sur l’augmentation de ces dépenses, si une telle décision était adoptée. On connait aujourd’hui, lla dérive des dépenses qu'a produit l’ouverture aux taxis du transport de malade assis il y a de cela quelques années. Il lui fera savoir qu’en matière de maitrise de dépenses de santé en particulier sur le transport sanitaire assis, les décisions prises à ce jour par les différents ministères tutelles des transporteurs sanitaires n’ont eu aucunes efficacités sur ces dépenses, bien au contraire. Que le VSL, moyen de transport efficace et peu onéreux n’a fait que régresser au profit des taxis toujours plus nombreux et plus cher. Il faudra au moment du bilan s’en rappeler.

Dernière minute: Suite à la réunion du 9 octobre à Bercy , Bernard PELLETIER, président de la FNAP a été reçu à l'Elysée, avec les présidents de la FNAA et de la FNTS , par Monsieur Michel Yahiel conseiller social du Président de la République . A été évoqué la situation économique du transport sanitaire, l'attente des professionnels quant à la parution de l'article 66 relatif aux expérimentations dans le cadre de l'aide médicale urgente, l'extension du plan stratégique 2012-2015 des 3 fédérations et le projet gouvernemental d'ouvrir le champs du transport assis à la concurrence à travers la réforme des professions réglementées. Sur ce point, Mr Yahiel a précisé que le projet d'écriture n'impacterait pas la santé . Ces éléments seront évoqués lors des universités communes à Bordeaux les 14 et 15 novembre prochain. Nous vous y attendons nombreux.